Quand ABANDONNER ton IDÉE ?

Salut,

Aujourd’hui je m’adresse à ceux qui ont déjà lancé un projet.

En fait, ils ont en même lancer plusieurs.

Ils sont plutôt du genre à sauter d’un projet à un autre.

Tous les 2 mois ils abandonnent leur projet existant pour en commencer un nouveau.

Ils recommencent de 0 tous les deux mois.

Tu te reconnais ?

Moi en tout cas, oui.

Je suis assez bon pour abandonner rapidement mes projets.

Il y a plusieurs phases :

  1. La phase où j’ai l’idée, et que je me dis que ce projet va être EXCEPTIONNEL.
  2. La phase où je commence à construire le projet, et je me rends compte que toutes les failles que je n’avais pas prévues.
  3. Et la phase où je trouve une idée EXCEPTIONNELLE qui me parait bien mieux que l’actuelle, et qui elle c’est sûr va super bien marcher.

Et on recommence…

 

 

 

En soi passer d’une idée à une autre n’est pas forcément une mauvaise chose.

Si tu vois que ton idée ne marche pas dans la forme actuelle, alors que tu as déjà beaucoup essayé, il vaut mieux essayer d’une autre manière.

C’est le propre même de ce que fait une startup.

Avoir une idée.

La tester.

La garder si elle marche.

La jeter si elle ne marche pas.

Mais je pense qu’il faut savoir quand jeter une idée partiellement, et quand jeter une idée complètement.

Peut-être que ce n’est pas l’idée complète qui est à jeter.

Mais juste la forme.

Ce n’est peut-être pas l’idée entière de l’application de suivi de trajets à vélo qui est à jeter.

Mais juste la manière dont tu le fais

Peut-être que le marché n’a pas envie d’une application.

Ils ont plus envie d’avoir un bracelet connecté ou alors d’avoir un chatbot qui leur permet simplement de mettre leur lieu d’arrivée et de départ.

La solution que tu as créée ne satisfait pas ton marché.

Ça ne veut pas dire que le problème que tu as identifié est inexistant.

Ça ne veut pas dire que les gens n’ont pas besoin de suivre leurs trajets en vélo.

Ça veut dire que ta solution dans sa forme actuelle n’est pas ce qu’attend le marché.

Tu dois jeter complètement une idée quand le problème que tu as identifié n’existe pas.

Si tu t’aperçois que les cyclistes n’ont pas besoin de suivre leurs trajets, alors oui, jette ton idée. Abandonne cette idée.

Par contre, si les cyclistes ont besoin de suivre leurs trajets, mais qu’ils n’utilisent quand même pas ton application, alors jette partiellement ton idée.

Garde le fond de ton idée qui est de suivre son trajet en vélo.

Et modifie le reste.

problème solution

Sinon à chaque fois tu vas recommencer un nouveau projet dans un domaine différent, et tu abandonneras parce que tu n’es pas tombé sur la bonne forme que voulait le marché.

Et tu peux continuer longtemps comme ça.

Jusqu’à avoir la chance de tomber sur le bon problème, et la bonne forme de solution.

Si tu sais qu’il y a un vrai problème à résoudre.

Que tu as discuté avec des cyclistes.

Que tu fais toi-même partie de la communauté des cyclistes et que c’est évident que les cyclistes ont besoin de suivre leurs trajets, alors tu as identifié un problème.

Et si tu as identifié un vrai problème et que ta solution ne marche pas, c’est un problème de forme.

Il faut que tu changes quelque chose à ta solution.

Pas que tu changes radicalement d’un problème à un autre. Pas que tu passes du problème de suivre son trajet en vélo, au problème de se nourrir avec une alimentation plus saine en ville.

Ne change pas de problème radicalement.

Change le reste de ton idée :

Test un angle de communication différent, peut-être que ce n’est pas les cyclistes à la campagne qui ont besoin de suivre leurs trajets, mais les cyclistes en ville. Adresse-toi aux cyclistes en ville.

Teste un support différent. Chatbot, bracelet connecté…

Teste un angle de valeur différent. Pourquoi les cyclistes ont besoin de suivre leurs trajets. Pour voir leurs performances ? Pour avoir un journal de leurs efforts ? Pour savoir dans combien de temps ils doivent faire la révision de leur vélo ? Identifie ça et adapte-toi.

Dès fois le problème, ce n’est pas le problème, c’est ta solution.

@+, Orel.

👋 L’unique moyen d’avoir des…

nouvelles de moi, c’est de laisser ton mail ici.

Je ne suis nulle part ailleurs !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Fermer le menu

👋 L’unique moyen d’avoir des…

nouvelles de moi, c’est de laisser ton mail ici.

Je ne suis nulle part ailleurs !

Tes données sont sécurisées et tu peux te désinscrire à tout moment.