Linux, peut-être que ce Pingouin n’est pas sous LSD…

  • Post author:

Si je te dis Linux, tu penses…. à ?

Un truc utopiste que personne n’utilise ? Sauf des geek-barbus un peu trop aveugle à la réalité…

Je vois…

Je pensais la même chose il y a encore pas si longtemps.

Et puis après évolution personnelle tel un Pokémon, j’ai commencé à utiliser Linux… (Spoil : c’est en rapport avec cet article)

Oui, oui, moi, personne non-ingénieur et plutôt intéressée par la simplicité que par jouer à Matrix.

Malgré ça, je me disais que Linux était une cause perdue…

Linux donnait un peu l’impression d’un Pingouin hallucinant sous LSD pensant qu’il peut battre des titans.

On ne verrait jamais Linux sur le PC et le smartphone de monsieur et madame tout le monde.

Linux est trop en retard pour ça…

Les gens utilisent presque exclusivement leur smartphone, alors que Linux sur PC n’est même pas arrivé à s’imposer.

Apple, est en train de bosser sur l’iPad Pro qui va sûrement être un des types d’appareil que beaucoup de gens vont utiliser dans les prochaines années.

Microsoft essaye de créer un OS sur lequel tu as une parfaite continuité entre tous tes appareils.

Ça parle de VR, de réalité augmentée etc….

Alors Linux parait à la bourre à côté.

Mais au fur à mesure de mes découvertes, je me suis rendu compte que le pingouin a des chances de battre les titans…

Soyons honnêtes…

Ok, Linux n’est clairement pas parfait.

On dit que Windows ne fait que bugguéer et Linux est ultra stable… en réalité, pour moi, c’est plutôt le contraire.

J’ai souvent des bugs avec Linux, de l’autre côté quand j’étais utilisateur de Windows 10 j’expérimentais très peu de bugs et encore moins de plantages.

Mais bon, si je regarde un peu les retours sur internet, c’est très mitigé :

  • Certaines personnes ne rencontrent aucun bug sous Linux et le trouvent bien plus stable que Windows
  • D’autres ont une expérience similaire à la mienne et trouvent que Linux a plus de bugs que Windows

Je pense que ça dépend du matériel que tu as.

Certaines configurations vont très bien marcher sous Linux, mais pas tellement sur Windows et inversement.

Je ne sais pas vraiment si on peut dire que Linux est plus stable que Windows.

Ou qu’il est plus compatible que Windows avec les ordinateurs.

Tout comme on ne peut pas dire que Windows est plus stable que Linux

Ou qu’il est plus compatible que Linux.

Soit tu as de la chance ça marche impec sur ton ordi ou soit ça marche moyen ou pas du tout, et ça pour Linux comme pour Windows.

Linux est peut-être un peu plus léger, parce qu’il n’a pas des processus comme l’analyse anti-malware ou la télémétrie qui tournent en arrière plan.

Par contre, il y a un truc que Linux a en plus par rapport à Windows :

La sécurité

Linux est incontestablement plus sécurisé que Windows.

Et ce n’est pas dû au fait qu’il a moins d’utilisateurs. (la majorité des serveurs web tourne sous Linux) (donc en réalité, il y a plus d’utilisateurs Linux)

C’est tout simplement la manière dont est construit Linux qui permet plus de sécurité que Windows.

Le prix de tes valeurs

Le plus important, je pense que c’est de vivre avec quelque chose qui corresponde à mes valeurs.

Je ne suis plus à l’aise sur Windows, parce que ça ne correspond plus à mes valeurs.

Ce truc de s’accaparer de la technologie, de l’emprisonner, de ne rien partager, d’essayer de faire toujours plus de profits quitte à abuser massivement la vie privée des gens, c’est pas pour moi.

Linux a plein de défauts, mais je me sens bien dessus.

  • Parce que la distribution sur laquelle je suis ne collecte pas la moindre chose sur mon utilisation
  • Parce qu’il y a une grande communauté de personnes qui développent et partagent le code de Linux et de ses applications
  • Parce que tout converge pour avoir plus de liberté. Tout simplement

Linux se construit sur une valeur solide, qui est la liberté (et tout le monde veut être libre n’est-ce pas ?).

Je pense que si on a de la technologie libre, on aura des personnes libres.

Enfin du moins c’est une des briques nécessaires pour avoir des personnes libres.

Du coup, je suis beaucoup plus tolérant quand Linux bug.

C’est toujours chiant quand ça arrive, mais je suis prêt à accepter ça.

Si le prix pour la liberté, c’est quelques bugs, alors c’est vraiment pas cher payé.

La liberté

Je parle de liberté, mais peut-être que tu ne vois pas bien ce que je veux dire par là, je m’explique :

Linux te permet de faire les choses à ta manière.

Si je lis pourquoi les gens aiment Linux, il y a tout un tas de trucs sur lequel je ne vais pas être d’accord.

Parce que tout le monde n’a pas le même avis.

Et ce qui est beau, c’est que Linux peut s’adapter à ton avis.

Tu as la liberté de choisir comment ton système s’affiche, comment il interagit avec toi etc…

Tu n’es pas enfermé.

Je peux quitter Elementary OS et toujours rester sur Linux.

Il y a des tas de distributions qui s’adaptent à un tas de personnes qui n’ont pas les mêmes choix, et qui ne mettent pas la même valeur dans les mêmes choses.

Si tu veux savoir absolument tout ce qui se passe sur ton système, que tu as envie de tout contrôler, alors tu peux aller sur Arch-Linux.

Si tu veux avoir une expérience minimaliste et te laisser guider, alors tu peux aller sur Elementary OS

Si tu aimes Hanna Montana… alors tu peux aller sur Hanna Montana OS.

Et c’est encore plus précis que ça : si tu aimes le contrôle et le minimaliste, alors tu peux utiliser Arch-Linux, avec l’environnement Pantheon de Elementary.

J’ai le droit d’avoir mon avis qui n’est pas le tien.

Et tu as le droit d’avoir ton avis qui n’est pas le mien.

J’ai le droit d’avoir mes valeurs qui ne sont pas les tiennes.

Et tu as le droit d’avoir tes valeurs qui ne sont pas les miennes.

Et Linux respecte ça.

J’aime que Elementary me propose de financer le développement de l’app que j’installe, c’est mon avis.

Mais si tu n’es pas d’accord avec ça, que tu penses que tout devrait être gratuit sur Linux, tu peux :

  • Utiliser une autre distribution
  • Continuer d’utiliser Elementary, mais utiliser un autre store qui ne propose pas de financer le développement des apps que tu installes
  • Modifier le code du store d’Elementary pour faire en sorte qu’il ne te demande pas si tu souhaites financer le développement des apps que tu installes. (et ensuite tu peux partager ta version modifiée du store d’Elementary avec les autres utilisateurs qui pensent comme toi)

Bref tu es libre de vivre en fonction de tes valeurs.

On ne t’enferme pas. Tu es libre de choisir et d’explorer.

C’est super important pour un être humain de pouvoir suivre ses valeurs.

Et peu importe ton choix, tu pourras continuer de profiter des avantages de Linux qui sont :

La liberté et la sécurité.

  • La liberté de pouvoir consulter le code, de le modifier, de le partager
  • La liberté de pouvoir utiliser un système qui ne collecte pas tes données
  • La liberté de choisir et d’explorer

Et c’est essentiel dans une société qui marche de plus en plus avec la technologie !

Les tracteurs marchent avec de la technologie numérique, les pacemakers marchent avec de la technologie numérique, les voitures marchent avec de la technologie numérique, nos systèmes d’informations marchent avec la technologie numérique.

Autant de choses qui définissent comment on fonctionne individuellement et en société.

L’entreprise (ou le gouvernement) qui contrôle la technologie qu’on utilise a un énorme pouvoir sur nous.

C’est elle qui décide le fonctionnement des choses fondamentale de notre société.

Si on ne veut pas être contrôlé alors il faut avoir le contrôle.

Si on ne veut pas que des gouvernements ou des fabricants choisissent la manière dont on doit vivre, alors il faut que chaque personne individuellement puisse avoir la possibilité de consulter le code, de le modifier, de le partager.

De l’autre côté :

Si tu n’es plus d’accord avec Microsoft tu ne peux pas continuer d’utiliser Windows, si tu n’es plus d’accord avec Apple tu ne peux pas continuer d’utiliser macOS.

Tu ne peux pas non plus modifier une fonctionnalité qui te pose problème sur Windows ou macOS.

Parce que le code n’est pas libre, tu ne peux pas copier le code de macOS et en faire ta propre version qui corresponde à tes valeurs.

Tu ne peux pas non plus vérifier si le système n’envoie pas de données, comment il fonctionne etc…

Tu peux analyser et modifier le code d’Android, mais comme il est construit autour de l’écosystème de Google, c’est difficile d’en être indépendant.

Bref tu es enfermé, soumis aux décisions d’Apple et de Microsoft. Et soumis au niveau transparence choisit par Apple et Microsoft.

Le problème de la liberté

Le problème de la liberté c’est que tout le monde va dans tous les sens, étant donné que chacun peut suivre ses valeurs et ses avis et que tout le monde n’a pas les mêmes valeurs et avis.

Si la vie n’a pas de sens, les gens vont dans toutes les directions.

Et c’est ce qui fait la beauté de la liberté.

Au contraire de la liberté, il y a la dictature qui impose des valeurs que tout le monde doit respecter.

Soit tu paies le prix de la dictature.

Soit tu paies le prix de la liberté.

Le prix de la liberté dans Linux se traduit de cette manière :

  • Plein de distributions différentes
  • Plusieurs manières différentes d’installer une application

Et c’est souvent vu comme un défaut par beaucoup de personnes dans l’univers de Linux.

Parce que c’est vu comme de la distraction ou que ça désoriente les nouveaux venus.

“S’il y avait 1 seule distribution on pourrait se concentrer dessus et avoir quelque chose de plus qualitatif que si on a 10 000 distributions différentes.”

(une distribution c’est une version de Linux développée par une équipe. il y a plein de versions différentes de Linux, développées par pleins d’équipes différentes. On voit ça en détail plus loin)

Bein oui, mais il y a 10 000 distributions différentes, parce qu’il y a 10 000 personnes avec des avis différents. Et ça ne changera jamais. C’est comme ça que les êtres humains sont.

S’il y avait 1 seule distribution Linux, quel serait l’intérêt de Linux ?

Il n’y aurait plus de choix.

Il n’y aurait plus de liberté, donc plus d’intérêt.

“Autant de distributions perdent les gens, comment un débutant est censé s’y retrouver là-dedans ?”

En fait, il n’a pas besoin de s’y retrouver. La vie le fera pour lui.

Il y a toujours des effets de force.

Si HP décide de livrer tous ses PC avec Ubuntu d’installé par défaut, l’utilisateur ne sera pas perdu, parce qu’il n’aura pas de choix. Du moins dans un premier temps.

Mais grâce à la beauté de Linux, il pourra toujours changer après l’achat du PC si jamais il n’aime pas Ubuntu (et toujours rester sur Linux)

Je ne pense pas que HP va livrer tous ses PC avec Linux d’installé par défaut.

Par contre, ce qui me parait plus probable, c’est qu’un constructeur spécialisé dans les appareils Linux s’impose sur le marché.

Les gens iront directement acheter leurs PC chez lui, ça sera une sorte de No Brainer.

Donc ça sera la distribution qui sera installée par ce constructeur sur ses PC qui s’imposera.

Les utilisateurs ne se seront pas perdus par le choix des distributions, parce qu’ils n’auront pas de choix à faire.

Il existe plusieurs distributions d’Android, pourtant les utilisateurs ne sont pas perdus parce que la plus utilisée est celle de Google.

Par contre, si jamais l’utilisateur se sent mal sur la distribution choisit par le constructeur, il pourra utiliser la magie d’internet pour découvrir qu’il existe d’autres distributions qui correspondent à ses valeurs et qu’il peut utiliser.

C’est la même chose pour l’installation des apps

“Il y a trop de manière d’installer une application : Snap, Flatpack, les PPAs, les Store…”

C’est la distribution qui sera la plus utilisée qui fera le choix pour l’utilisateur dans un premier temps.

Ça ne veut pas dire qu’il ne pourra pas faire son propre choix par la suite.

La liberté a un prix, mais pas un prix qui ne rende la liberté inutilisable.

Linux à la ramasse ?

Je pense aussi que j’avais tendance à juger inégalement Linux.

Et je pense que l’on est beaucoup à le faire.

Parce qu’en face tout n’est pas joli non plus !

Si on regarde le Windows Store c’est un gros bordel au-delà de la page d’accueil (il y a tout un tas d’applications peu qualitatives)

Peu d’applications Windows sont sur le store, donc tu dois les installer à l’ancienne, c’est-à-dire :

Télécharger un exécutable, l’exécuter, cliquer sur suivant, décocher une case, cliquer sur suivant, suivant, cliquer sur terminer, et pour finir redémarrer l’ordinateur.

Sur Elementary, tu vas sur le store, tu clic sur installer et c’est bon. Même pas besoin de redémarrer.

Ou au pire, si l’app que tu veux installer n’est pas dispo sur le store d’Elementary, tu as juste à aller sur Flathub et à cliquer sur “Installer”, et c’est bon !

Sur Windows après chaque mise à jour tu vas devoir redémarrer ton ordinateur, et Microsoft est plutôt insistant pour que tu fasses le plus rapidement possible la mise à jour.

Sur Elementary, même après une mise à jour du système, tu n’as pas besoin de redémarrer ton ordi.

Et puis si on regarde les applications dispo sur Linux, c’est clairement pas dégueu !

Reminduck, une petit app pour te mettre des rappels comme “Ne pas oublier d’aller chercher le pain de type pain”
Fondo, qui permet d’avoir des fond d’écran type table Ikea minimaliste grâce à Unsplash
Tous le monde commence à faire des todo list, personne ne continue. Mais l’application est là.

L’écosystème d’applications disponibles sur Linux est clairement plus qualitatif que celui de Windows !

Linux se rapproche plus d’Apple du côté qualité des applications que de Microsoft.

Je pense que tout le monde a eu le droit à un usage massif du processeur ou de la RAM sur Windows, à cause d’un processus en arrière-plan (du genre Analyse Anti Malware ou la télémétrie)

Sur Linux non. Tu n’as pas de processus chelou qui tourne en arrière-plan pour scanner ton disque dur ou récolter des données sur toi.

Sur Android, tu as ton smartphone qui n’est plus mise à jour au bout de quelques années. Donc il devient plus vulnérable niveau sécurité et plus obsolète.

Tu as souvent des pubs en mode “vidéo qui se lancent toutes seules dans les applis” ou “pub qui prend l’entièreté de l’écran”.

Quand tu achètes un smartphone, tu as les apps du fabricant et de Google qui font doublons. Du genre ya deux apps pour regarder ses photos, deux apps pour chercher dans ses fichiers…

Je n’ai pas d’expérience avec Apple, mais j’ai lu pas mal d’avis qui montraient que c’était loin d’être tout rose là-bas aussi. (si tu as une expérience, n’hésite pas à la partager en commentaire)

Vu comme ça, Linux n’est pas tant à la ramasse que ça…

Linux moche ?

Peut-être que tu arrives à ce stade de l’article en te disant “C’est bien gentil tout ça, mais Linux, c’est moche”

“Personne dans le grand public ne va utiliser des lignes de commandes !”

Alors détrompe-toi, Linux n’est pas ce que tu crois 🙂

Enfin… ce n’est pas que ça.

Pour te rassurer : je n’utilise jamais de lignes de commande (Ou vraiment, ultra, ultra rarement et je ne suis même pas obligé de le faire, je pourrais très bien faire sans)

Tu peux tout à fait utiliser Linux uniquement via une interface.

Le truc à comprendre, c’est que :

Linux ça ne veut pas dire grand-chose.

C’est une sorte de moteur, mais ça s’arrête là. C’est invisible à nos yeux. C’est un fonctionnement.

Ce que tu vas voir et avec quoi tu vas interagir en permanence, c’est : une distribution.

Une distribution c’est le moteur Linux + une interface (qu’on appelle “environnement” ou “saveur”)

Quand tu dis que Linux est moche, c’est que l’environnement (l’interface) qu’utilise la distribution, ne te plaît pas.

Mais ça tombe bien : il y a plein de distributions différentes, qui utilisent des environnements différents.

Et donc il y en a que tu trouveras moches et d’autres jolies.

Pour ma part, j’utilise Elementary OS :

(qui utilise l’environnement Pantheon)

Mais il y a aussi Zorin OS que je trouve sympa :

Et pop!_OS :

Ce que tu vois, c’est bien Linux et pourtant c’est plutôt agréable à l’œil, non ?

Et tu peux constater que c’est pas rempli de terminal avec des lignes de commande 😉

Après Linux peut aussi ressembler à ça :

Ou à ça :

Il y en a pour tous les goûts 🙂

Croissance Rapide, Croissance Tragique.

Oui Linux a un peu de retard… mais pas tant que ça…

Apple, Microsoft, Google vont vite, mais pour construire quoi ?

Des systèmes qui sont de moins en moins respectueux de la vie privée, de plus en plus lourds, qui emprisonnent de plus en plus.

De son côté Linux se construit plus lentement, mais il se construit solidement.

Et plus les années passent plus il est solide et plus il devient meilleur que ses deux confrères.

Un peu comme si 4 potes se mettaient à la muscu.

3 potes choisissent de prendre des produits dopants pour devenir musclés très rapidement. le dernier, choisit de tous les jours aller à la salle de musculation et de devenir plus fort petit à petit.

2 ans après les 3 potes sont extrêmement forts, ils soulèvent bien plus lourd que le petit dernier, ils ont des muscles bien plus volumineux.

3 ans plus tard, le petit dernier est maintenant bien plus fort que ses 3 autres amis dopés.

Parce que les trois amis ont été contraints d’arrêter la musculation.

  • 1 ami a eu des problèmes de reins à cause de sa prise de produits dopants.
  • L’autre s’est déchiré un muscle, à cause de sa croissance musculaire trop rapide (du à son dopage), ses tendons n’ont pas eu le temps de se renforcer et ont craqué.
  • Et le dernier est tombé en dépression à cause des effets secondaires des produits.

Ses trois amis ont eu une progression fulgurante au début, ils sont devenus très rapidement forts. Mais ils se sont construits sur des fondations très instables… et destinées à s’écrouler.

Le dernier a mis plus de temps à être fort, mais quand il l’a été, il était disposé pour le rester pendant longtemps, parce qu’il s’est construit sur des fondations solides, stables.

Linux c’est le petit dernier.

Ses trois petits amis dopés, c’est Apple, Microsoft et Google.

Apple, Microsoft, Google se sont construits grâce à l’argent d’actionnaires… qu’ils doivent satisfaire.

Les intérêts des actionnaires ne sont pas alignés avec les intérêts des utilisateurs.

Les actionnaires veulent plus d’argent. Et consolider un monopole.

Les utilisateurs veulent a minima quelque chose qui respecte leur vie privée et leur liberté.

Quand Apple décide de bannir les VPN du store Chinois, ce n’est pas pour sauvegarder la vie privée et la liberté de ses utilisateurs, c’est pour garder une bonne relation avec la Chine, pour continuer à avoir de bons résultats financier, et ne pas faire fuir ses actionnaires.

Microsoft et Google, en plus de la bourse, ont choisi un deuxième produit dopant : la collecte de données.

Sur une période de 8h Windows 10 peut se connecter des milliers de fois aux serveurs de Microsoft pour envoyer les données qu’il a collectées sur toi !

Et on ne compte même plus le nombre d’articles qui dénoncent les pratiques de Google sur la vie privée.

Apple, Microsoft et Google doivent viser toujours plus de profits, et pour les deux derniers, collecter toujours plus de données.

Qu’est-ce qui est aligné avec les intérêts des utilisateurs là-dedans ?

De l’autre coté, Linux n’est pas côté en bourse.

Les distributions se financent soit par du financement participatif (Elementary), soit par des versions payantes (Zorin OS), soit par la vente d’ordinateurs (pop!_OS).

L’argent vient des utilisateurs, pour servir les utilisateurs.

Et pour finir, Linux ne collecte pas de données, le code source est consultable, modifiable, améliorable.

Ce qui est aligné avec l’intérêt de liberté des utilisateurs.

Linux est en réalité beaucoup plus aligné avec l’intérêt des utilisateurs que Windows, Android ou Apple.

Le plateau technologique

J’ai aussi l’impression qu’on arrive à un certain plateau technologique.

Notre smartphone d’aujourd’hui, n’est pas si différent de celui qu’on avait il y a 3 ans.

Si tu regardes dans ton entourage, les personnes renouvellent moins souvent leurs smartphones qu’il y a 8 ans.

Et ne parlons pas des ordinateurs ou même des tablettes qui n’ont clairement pas beaucoup évolué depuis au moins 10 ans.

On est passé de l’ère innovante et déjantée de Steve Jobs, à l’ère de Tim Cook et Satya Nadella dirigée vers l’optimisation des profits et la consolidation des puissances.

On pouvait se marrer avec lui au moins…

Qui rêve encore des dernières sortie de smartphones ?

D’année en année c’est toujours la même chose :

  • Une caméra encore plus puissante (mais ça ne change pas grand-chose pour la plupart d’entre nous)
  • Un téléphone plus rapide, plus puissant (alors que pour regarder des vidéos YouTube, envoyer des messages sur What’s App et faire des recherches Google, on n’a pas besoin d’un monstre de puissance)
  • Un écran un tout petit peu plus grand (Whaaa, sérieusement ça ne change rien)

Clairement : la technologie grand public stagne.

Quand il fallait dépenser tonne de tune pour sortir un smartphone ou un ordi révolutionnaire, Microsoft, Google et Apple avaient un avantage.

Mais maintenant, ce n’est plus tellement de l’argent qu’il faut avoir…

Beaucoup d’innovations se trouvent dans l’amélioration du logiciel aujourd’hui.

Et ça Linux peut le faire : il y a plus de développeurs qui bossent pour Linux que pour Microsoft, Google ou Apple.

Et comme il n’y a pas besoin d’avoir méga de tune pour sortir des appareils révolutionnaires, ça permet à des entreprises avec des moyens beaucoup plus modestes de sortir des smartphones, des ordinateurs qui peuvent tout à fait convenir au grand public.

Bref, le plateau technologique est le bienvenu pour Linux :

Il permet de s’affronter non pas avec l’argent, mais avec la qualité du système.

Et il permet aussi à Linux de rattraper son retard sur le smartphone et les tablettes.

Les effets de boost

En plus de ça Linux bénéficie d’un gros effet de boost depuis ces dernières années.

En 1 an, Linux est passé de 0 jeu Windows jouable via Steam, à plus de 6000.

Tu peux maintenant jouer à plus de 6000 jeux Windows, sur Linux !

Grâce à Proton qui est la solution intégrée a Steam Play pour te permettre de jouer à des jeux Windows sur Linux.

Google Stadia, est basé sur Linux, ce qui permet de contribuer également au code.

Le gaming s’améliore de mois en mois sur Linux.

Et si tu restais sur Windows uniquement parce que les jeux auxquels tu joues sont exclusivement disponibles sur Windows, alors peut-être que tu devrais reconsidérer l’option de passer sur Linux 😉

(et c’est sans compter les milliers de jeux qui sont nativement disponibles sur Linux)

Dans la partie précédente, je disais que le plateau technologique permettait à des entreprises avec des moyens modestes de sortir des appareils pour Linux.

Depuis Novembre 2019 tu peux commander le PinePhone, un smartphone à 150$ destiné à faire tourner Linux.

Le matériel n’est pas comparable à un iPhone 11, mais c’est logique étant donné la différence de prix.

Par contre il est assez puissant pour l’usage de la majorité des gens, c’est-à-dire naviguer sur internet, envoyer des messages, et regarder des vidéos.

Il faut être honnête : c’est très expérimental et c’est le constructeur même qui le dit.

Pas tant au point de vue matériel, mais au point de vue logiciel.

Il n’y a pas encore de distributions Linux vraiment adaptées aux smartphones.

Mais grâce à la sortie de ce smartphone accessible, le développement de Linux pour smartphone a été boosté :

Au moins 7 distributions se développent actuellement pour être disponible sur téléphone.

Et si tu veux quelque chose de plus haut de gamme, tu as le Librem 5 avec PureOS, pour un prix d’un peu plus de 670€.

Du côté des ordinateurs, c’est beaucoup plus développé.

Pine propose des ordinateurs à prix dérisoire : 100$ pour son PineBook, et 200$ pour la version Pro, mais ce sont plus des ordinateurs destinés aux bidouilleurs.

Pour l’offre grand public, tu peux te diriger vers Starlabs qui te propose deux laptops un de 11″ à 470€ et un autre de 13″ à 880€, ils sont tous les deux livrés avec Linux d’installé dessus (Ubuntu, Linux Mint ou Zorin OS au choix)

Si tu veux un peu plus de choix, tu peux même te diriger vers Dell qui propose des ordis portables d’entrée, moyen, et haut de gamme avec Ubuntu directement installé dessus.

Et si tu veux du haut de gamme, tu peux regarder chez Purism qui propose deux laptop à plus de 1000€ avec kill switch, matière premium etc…

Ou bien chez System76 qui propose des laptops un peu moins chers (mais toujours haut de gamme)

Ainsi que des tours franchement jolies.

Et même un mini PC.

Bien sûr avec du Linux installé par défaut.

Et tu as aussi d’autres constructeurs comme Slimbook, Entroware, Juno Computers

Les distributions elles-mêmes commencent à vendre leurs propres ordinateurs, à la manière d’Apple avec ses Mac, Microsoft avec ses Surfaces ou Google avec ses Pixel.

Manjaro est en train de travailler sur plusieurs laptops.

Et le Kubuntu Focus est dès maintenant disponible.

L’effusion d’ordinateurs pré installé avec Linux permet d’accueillir plus facilement plein de nouveaux utilisateurs qui n’auraient pas passé le pas s’ils devaient l’installer eux-mêmes.

Et Dell semble très content de ses ventes de PC Ubuntu.

Du côté des applications, Microsoft commence à porter ses propres applications sous Linux.

Par exemple, Microsoft Team est déjà disponible sous Linux, et Edge devrait arriver.

Alors, oui, ne t’inquiète pas : je ne te recommande PAS d’utiliser des produits Microsoft, MAIS :

Ça permet de donner de la légitimité à Linux.

D’autres développeurs d’apps qui ne développent normalement rien pour Linux vont se dire “Tiens, Microsoft met ses apps sur Linux, c’est que Linux commence à être intéressant”

En clair, ça risque de faire venir des développeurs sous Linux. Donc plus d’applications, donc moins d’écart entre l’écosystème de Microsoft et celui de Linux.

Sans compter que ça permet une transition plus en douceur pour les personnes habituées (ou obligées) à travailler avec des apps Microsoft.

Les 6000 jeux Windows jouables sur Linux, les appareils avec Linux pré-installés, et Microsoft qui commence à porter ses applications vers Linux permettent de réduire considérablement le prix d’entrée de Linux.

Et le système devient plus crédible.

Aujourd’hui, pour la majorité des gens qui ont un usage de bureautique et de surf, Linux est tout à fait accessible !

La personne peut acheter en fonction de son budget un ordinateur de qualité avec Linux installé dessus, elle peut profiter d’une interface aussi simple que Windows ou Mac, d’une suite bureautique (Libre Office) et d’un navigateur (Firefox).

Et dans l’usage ça sera aussi simple que Windows ou Mac pour elle.

Plus le temps passe, plus il y a des effets de boost comme ça, qui entraîne d’autres effets de boost et qui permet de rendre Linux toujours plus accessible, agréable et simple.

La géopolitique

La géopolitique aide aussi Linux.

C’est anecdotique pour l’instant, mais c’est toujours ça de pris.

À cause des suspicions des USA sur le matériel de Huawei (alors que les USA faisaient exactement ce qu’ils reprochent à Huawei avec les routeurs Cisco par exemple ^^)

(ou de guerre économique cachée)

Huawei peut difficilement faire du business avec les entreprises Américaines.

Donc ça les a bien embêtés pour Android et c’est ce dont tout le monde a parlé, mais pour les ordinateurs ça les mets autant dans la merde.

Parce que oui, Huawei fait aussi des ordinateurs.

Et comme Windows est développé par Microsoft, société américaine… ils ne peuvent pas l’installer sur leurs PC. (en fait, ils ont de nouveau le droit d’utiliser Windows 10 depuis novembre)

Du coup, ils ont trouvé une solution : Deepin une distribution Linux chinoise.

Pour l’instant, les ordinateurs avec Deepin sont uniquement destinés à la Chine, mais rien ne dit qu’ils n’étendront pas ça au marché US ou européen.

Allez, encore un peu d’effort les États-Unis, si vous continuez votre hypocrisie en rajoutant sur liste noire d’autres société comme Lenovo, ou Xiaomi, vous pourriez vraiment faire avancer la cause de Linux 🙂

Une audience qui s’élargit

Là où avant c’était surtout des ingénieurs qui parlaient à des ingénieurs de Linux, aujourd’hui, c’est un peu plus divers.

Je ne suis pas un ingénieur.

J’aime la technologie, mais je ne sais pas coder, et j’aime les choses simples.

Et je commence à trouver mon bonheur dans les “médias” qui parlent de Linux.

Voilà une petite liste de sites, chaînes YouTube… qui parlent de Linux de manière simple et accessible :

  • OMGUbuntu : au-delà de l’aspect esthétique plutôt attirant du site, les articles vont directement à l’essentiel sans rentrer dans des détails trop complexes.
  • The Linux Experiment : Un mec qui parle sur sa chaîne YouTube de son passage à Linux, des problèmes qu’il rencontre et comment il les solutionne, des applications qu’il utilise etc… Super instructif, un débutant qui parle aux débutants dans des contextes réels (il parle notamment de travailler avec un laptop Linux)
  • Linux for Everyone : Un podcast d’un journaliste de Forbes qui normalement parlait de gaming sous Windows et puis qui est finalement tombé amoureux de Linux. Le podcast n’est pas orienté sur le gaming, mais sur Linux en général, la personne est passionnée et s’adresse au débutant.
  • Jason Evangelho : Le journaliste dont je te parlais juste avant et qui publie des articles sur Linux sur Forbes. (il a aussi une chaîne YouTube cool)
  • GamingOnLinux : Je ne suis pas un gamer, mais si toi tu en es un et que tu es intéressé par Linux, je pense que c’est le site qu’il te faut.

Bon, tout ça c’est anglophone, je ne connais rien en français qui soit accessible et cool à consommer, mais si tu as ça en stock, alors lâche-le en commentaire 😉

Je ne dis pas que le grand public va consulter ça, comme il ne consulte pas Monwindows, Frandroid ou MacGeneration.

Mais ça permet de rendre encore une fois Linux plus accessible.

Avant Linux s’adressait surtout aux ingénieurs, maintenant c’est aussi accessible aux personnes intermédiaires comme moi, qui vont pouvoir le diffuser à des personnes débutantes.

Au final

Donc : pourquoi un geek non-barbu que je suis, a compris que Linux était le futur :

En l’utilisant, je me suis rendu compte que finalement ça n’était clairement pas plus compliqué que Windows. (et pas moche non plus !)

Et même que ça ne changeait pas tant que ça mes habitudes par rapport à Windows !

Il y a certaines choses que je fais différemment, mais relativement peu.

Certaines choses sont moins bien, et d’autres sont mieux.

Comme chaque personne est différente, chaque OS a une ergonomie différente.

Ça ne veut pas dire qu’il y en a un moins bon que l’autre.

Ça veut seulement dire que tu ne peux pas faire la même chose de la même manière avec tous les systèmes.

Mais en épousant une nouvelle de manière de faire, sur un nouveau système, peut-être que tu peux découvrir plein de choses encore mieux que ce que tu avais avec tes anciennes habitudes 🙂

L’un dans l’autre, je m’y retrouve.

Pour les bugs, on se rend compte que Windows, Android et Apple, n’en sont pas dispensés, et que ça dépend surtout de ton matériel.

Et puis si on réfléchit bien, la majorité de nos usages se passe dans le navigateur web.

J’ai quand même gardé une machine virtuelle avec Windows dessus pour faire tourner mes logiciels de design, Affinity Photo et Design, qui ne sont pas disponibles sur Linux et auquels je suis trop attaché pour les remplacer par Gimp, ou Gravit.

En continuant d’utiliser Linux, et plus particulièrement Elementary OS, je me sentais bien dessus.

Rien que par la philosophie :

Pas de collecte de données, le système se rémunère avec de manière participative, et le store permet aussi de rémunérer les développeurs d’applications avec un modèle “Pay What You Want”. Ce qui est vraiment très cool je trouve !

Et puis, plus spécifiquement, Linux respecte les valeurs de ses utilisateurs et s’adapte à eux. C’est un système libre et sécurisé.

Mais je sentais quand même du retard par rapport aux autres concurrents, et je voulais comprendre pourquoi Linux n’était pas adopté par des débutants.

Plus je creusais le sujet, et plus je me rendais compte que le système avançait dans le bon sens :

Proton de Steam, des appareils avec Linux pré installé, Microsoft qui porte des applications.

Et je trouvais des personnes qui pouvaient parler de Linux avec des mots que je comprenais.

Et en y réfléchissant je me suis aperçu que Windows, Android et Apple ne s’étaient pas construis sur des bases solides et qu’en plus on avait tendance à les idéaliser face à Linux alors qu’ils souffraient de problèmes que l’on nommerait de disqualifiants pour Linux (comme le fait de devoir redémarrer son ordi après avoir installé un logiciel, hein Windows)

Bref, on est sûrement trop sévère avec Linux.

ET SURTOUT : Linux n’est pas encore parfait pour tout le monde, mais il est déjà (presque) parfait pour moi actuellement !

Et pour toi, peut-être aussi qu’il est déjà parfait !

Tu as juste à le tester pour le découvrir (et c’est vraiment pas compliqué)

Pour le reste, les effets de boosts et le plateau technologique qu’atteignent les mastodontes de la technologie offrent un bon répit pour rattraper son retard… et même les surpasser.

Alors que faire maintenant ?

Peut-être te poser la question :

pourquoi je n’utilise pas Linux ?

S’abonner
Notifier de
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
molotov
8 mois

On dirait un article d’un enfant de 15 ans 😉 tellement il est candide 😉

xataz
8 mois

Article vraiment très intéressant, hors du côté technique, simplement philosophique.

Je suis utilisateur Linux depuis toujours en faite, mon premier PC étant sous GNU/Linux (Slackware pour être précis), et il y a 20 ans, GNU/Linux n’était pas du tout ce qu’il est aujourd’hui, vraiment complexe, et plutôt moche (c’est subjectif). Les distributions ont beaucoup évolués, aussi bien visuellement que techniquement, beaucoup plus de plug and play (ndiswrapper par exemple ^^, les vieux comprendrons), de configuration graphique etc …, qui permettent de plus en plus de se passer du terminal, et en faite de l’utiliser autant que la base de registre sous Windows.

Je ne suis par contre pas autant optimiste que toi sur le fait que Linux va monter, pour moi tant qu’on n’auras pas de PC vendu dans le carrefour du coin, ce n’est pas prêt de se démocratiser, car même si slimbook ou system74 existent, cela reste spécifique, et donc il faut déjà avoir connaissance de l’existance de Linux, ou simplement penser que ce n’est pas que pour les barbus pour commencer à y aller. Là tu as déjà un petit bagage technique, ce qui facilite énormément tes recherches.

Cependant 2 petites remarques :
– Sauf erreur de ma part, tu ne parles pas de ce qui t’as conduis à ElementaryOS, cela pourrait être intéressant, surtout que c’est ce choix qui peux être souvent un freins à l’adoption de GNU/Linux.
– Tu fais quelques erreurs en parlant des distribution Linux, Linux est un noyau (en gros ce qui permets de parler au matériel), une distribution c’est linux + des outils, souvent les outils GNU, c’est pour ça qu’on parle de GNU/Linux, donc Debian ou Arch, sont des distributions GNU/Linux à part entière, l’environnement de bureau ne rentre en rien dans la dénomination “distribution”, mais fait partie effectivement de celle-ci, et représente son identité.

Delcano
8 mois
Reply to  Orel Auwen

Bravo pour ton article.
J’utilise GNU/Linux depuis une vingtaine d’années (Ubuntu), et surtout j’en installe des dizaines tout les mois (je suis bénévole chez Emmaüs), avec une distribution Emmabuntus et enfin je donne des cours d’initiation à l’informatique pour des débutants. J’utilise Ubuntu pour dispenser ces cours en informant mes “élèves” qu’ils ne travaillent pas sous Windows pour des raisons de sécurité et de finance, en effet je ne veux pas leur imposer d’acheter des logiciels comme la suite office ou Photoshop et bien d’autres.
Je n’ai aucun retour négatif car étant débutants ils s’adaptent très vite à leur environnement de travail et chez eux ils peuvent installer les programmes libres que nous utilisons (LibreOffice, Gimp, Vlc….)

phipo
8 mois

Sympa de voir un non informaticien ce mettre à Linux,
Sinon c’était juste pour te dire qu’Android c’est un Linux !

LarousseLinter2020
8 mois
Reply to  Orel Auwen

Nope ^^ Android c’est clairement Linux, comme 100% des OS de Google et même Apple dans un sens (Il y a fort longtemps, dans une contrée lointaine, Apple avait fork un projet Linux et en a fait macOS^^)
Sinon mis à part les petites fautes ultra cool comme article !

toniozz
8 mois
Reply to  Orel Auwen

Juste une chose 🙂 Android est basé sur Debian, le noyau est Linux. La différence à mon sens (mais peut-être que je me trompe) est que Google a construit une interface dédiée au mobile (tactile et tout ce qui va avec). Ce que tu appelle des forks sont souvent des déclinaisons de distributions existantes (on pourrait dire qu’Ubuntu est un fork de Debian). Le coeur du système est le même donc on ne peut pas parler de système d’exploitation différent.
Cela ne remet pas en cause loin de là ton article qui peut vraiment donner envie à des gens de découvrir le monde linuxien, bravo ! Après tout les détails techniques, les gens s’en fichent tant que cela marche.

tibi
8 mois

Super intéressant cet article, j’aime beaucoup la manière dont il est écrit ^^. Moi aussi “J’aime la technologie, mais je ne sais pas coder, et j’aime les choses simples” et du coup je me suis en quelque sorte reconnu, mis à part que j’utilise déjà Linux (La philosophie des distributions Solus et Manjaro me conviennent). Après évidemment il y a toujours des avantages et inconvénients, par exemple :
– Sous windows 10 ma batterie affiche 10h quand Solus m’affiche 8h.
– Evince (lecteur pdf linux) me convient mieux, est plus simple et rapide que les lourds (et lents) logiciels Adobe/ Foxit Reader

tibi
8 mois
Reply to  Orel Auwen

C’est gentil à toi mais malheureusement ce genre de ligne de commande ne fonctionne pas sur Solus :/ Je note toujours peppermint et elementary pour plus tard merci !

yoda
7 mois

Concernant la stabilité Windows/Linux, c’est surtout que Windows a évolué. Les éditions 95, 98 et millenium plantaient tout le temps (Millenium te cramait même tes données), et forcément Linux était plus stable. Vista et Windows 8 étaient également relativement instables, même si c’était moins que les éditions anciennes. C’est de ces vieilles époques Windows que Linux a la réputation d’être plus stable. Mais Microsoft a franchement fait des progrès, et il n’y avait rien à reprocher à Windows 2000 et XP.

Je ne connais guère les versions plus récentes, car j’ai abandonné Windows pour Linux depuis Vista. Comme tout le monde parle de facilité d’utilisation, le fait d’être compliqué est une fausse réputation que l’on colle à Linux. C’est plutôt une question d’habitude. J’ai beau avoir travaillé pendant des années sous Windows, à chaque fois que je tente d’aider quelqu’un sous Windows, je suis complètement paumée.

Juno Computers
7 mois

Thank you for mentioning us. Nice article.