Je me lance, je suis nerveux

Salut,

Voilà, la page “Outils” de serveur410 est terminé, et la page “Librairie” est publié 🙂

Les choses sérieuses vont pouvoir commencer !

Le site va progressivement se remplir d’article pour t’aider à 4 niveaux :

  • T’aider à construire ton projet.
  • T’aider à faire découvrir ton projet.
  • T’aider à gagner de l’argent avec ton projet.
  • Te faire découvrir de nouvelles choses.

Tous ça à travers le prisme des valeurs de serveur410 : la liberté, l’indépendance, l’accessibilité et l’entraide.

Je ne connais aucune autre communauté comme ça sur le web, donc je suis content – et un peu nerveux aussi – de pouvoir construire ça.

Il y a tellement de choses à faire !

Je sais qu’il faut que je sois concentré et que je me fixe des objectifs pour éviter de partir dans tous les sens et au final n’aller nulle part.

C’est le piège quand on voit tout ce qu’on pourrait faire : il y a tellement de choses à faire.

Le piège c’est de tout vouloir faire en même temps.

Ou alors de ne pas voir la réalité et croire que l’on va pouvoir faire 1 tonne de travail en très peu de temps.

Généralement ça fini par un abandon du projet.

De trop grosses attentes pour une réalité plus que décevante.

C’est pour ça que je suis nerveux.

J’ai peur de tomber dans ces pièges-là.

De m’éparpiller.

De me projeter trop loin dans le futur.

Pour au final abandonné.

Alors, j’essaye d’adopter une progression continue.

Peut-être pas la plus rapide, mais une lente progression itérative qui construit le site un tout petit peu chaque jour.

Comme ajouter un petit caillou chaque jour à ma construction.

De cette manière, je ne me fatigue pas, je ne suis pas déçu par des attentes trop hautes et surtout au bout d’un certain temps j’ai un vrai résultat.

Au bout d’un certain temps, la construction que je voulais est réelle.

Le plus gros challenge pour moi, c’est de faire que cette construction soit réelle et pas juste un rêve dans ma tête.

Je ne sais pas comment est le futur, et je ne le saurais jamais, donc autant construire un petit peu chaque jour, ce que je peux construire chaque jour.

Orel.

Viens, on s’aide :)

Dans le business, quand on parle d’entraide, on parle de Win-Win.

Tu vas aider la personne, et la personne va t’aider au même niveau.

Par exemple, tu vas faire un partenariat et aussi bien toi, que la personne que tu aides, vont obtenir le même niveau de valeur du partenariat.

Ça c’est un Win-Win.

Tu gagnes et l’autre aussi est gagnant.

Tout le monde est heureux.

Le truc, c’est que quand tu démarres un projet, tu n’as souvent pas grand chose à proposer.

Par contre, les autres ont beaucoup à t’apporter.

Et généralement, quand tu es dans cette situation, personne ne t’aide juste pour t’aider.

Parce que les gens veulent un Win-Win.

C’est dommage, parce que des personnes pourraient littéralement faire décoller un projet, sans grand effort.

Combien de fois j’ai vu un projet, bien ficelé, mais qui avait beaucoup de mal à se faire découvrir et une personne dans la même thématique que ce projet, avec une large audience, qui avait juste à faire un simple petit tweet et ça aurait aidé grandement le projet.

Mais ça ne se fait pas.

Parce que les gens n’ont pas envie d’aider “gratuitement”.

Il faut absolument un Win-Win.

Perso, je souscris pas à cette mentalité.

Je pense que si un projet te plaît et que tu peux l’aider, alors rien ne t’empêcher de l’aider, même s’il ne te donne rien en retour.

Rien que parce que tu sais que ça va aider la personne.

Tu peux faire une vraie différence pour la personne en face, et toi ça ne te coûte pas grand chose. Alors pourquoi ne pas le faire ?

Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’opportunité de pouvoir changer positivement la vie de quelqu’un avec peu d’effort de notre part. Alors autant saisir l’opportunité.

Aujourd’hui, je trouve qu’il est difficile de se faire découvrir.

Ça demande beaucoup d’effort. Trop d’effort.

Alors qu’on devrait se concentrer sur la création.

Et comme je l’ai écrit précédemment, il y a peu de personne qui aide, juste pour aider.

C’est pour ça que je construis cette liste mail.

Pour réunir des personnes qui pensent comme moi.

Et qui pensent que l’on peut s’aider, juste parce que c’est cool de s’aider entre créateurs.

La partie 2 du plan de cette liste mail, c’est de construire une communauté.

Que tu puisses te connecter non plus qu’avec moi, mais aussi avec toutes les personnes qu’il y a dans cette liste mail 🙂

Comme ça on pourra tous s’entraider, juste parce que c’est cool 🙂

Orel

PS : J’ai publié la page “Outils” sur le serveur410. Bon elle est pas tout à fait finie, mais c’est déjà ça.

serveur410 est en ligne !

Quand je te disais que j’allais avoir quelque chose à te montrer extrêmement prochainement, j’ai pas menti 🙂

serveur410 est up.

Bon.

Te fais pas de faux espoir : il n’y a rien de ouf dessus.

Pour l’instant.

Déjà, commençons par le design :

Il est extrêmement simple, pas d’image, pas de trucs qui s’anime, pas de slider ou de trucs bizarre.

Il est pas super coloré non-plus.

C’est volontaire.

Je voulais un site rapide à charger, et qui soit le plus accessible possible (aussi accessible qu’un site WordPress administré par un non-codeur peux l’être).

Aujourd’hui, de plus en plus de sites sont lourds à charger et utilise des technologies que certains navigateurs ne supportent pas.

Tout le monde n’a pas la fibre et tout le monde ne consulte pas ton site web sur le dernier Mac ou iPhone.

Donc j’essaye que le site soit le plus agréable possible aussi bien pour quelqu’un qui a une connexion faaassst que quelqu’un qui a une vieille connexion, et que pour quelqu’un qui a le dernier Mac que quelqu’un qui a un ordinateur Carrefour à 130€ en promotion.

Comme ça je ne crée pas d’inégalité dans la capacité à accéder et se développer grâce au contenu de serveur410.

La deuxième raison de pourquoi je voulais un site simple, c’est que je voulais me concentrer sur le contenu.

C’est bien beau d’avoir un site qui à un design qui pète sa race, mais si tu ne postes rien ou pas grand-chose c’est pas super intéressant.

La conception d’un design simple permet de me mettre plus rapidement à la rédaction de contenu et ça me permet aussi une maintenance plus simple du site.

Parlons ensuite du contenu :

Il n’y a que 2 articles en ligne.

Et c’est 2 articles recyclés.

1 de mon blog actuel et 1 autre d’un site que j’ai abandonné.

(mais tu ne les as peut-être pas lu)

Hormis ces 2 articles il n’y a aucun autre contenu pour l’instant sur ce site.

Je te rassure, le reste arrive très rapidement.

(d’ailleurs tu peux voir “Outils” et “Librairie” dans le menu du haut)

(oui, tu ne peux pas cliquer dessus, ce n’est pas un bug, c’est juste que les pages ne sont pas encore rédigées)

Je préfère te faire part de l’avancement du site petit à petit, plutôt que t’attendre que tous soit niquel avant de te le montrer.

Comme ça tu peux me faire tes retours petit à petit.

Et entant que lecteurs, j’ai toujours trouvé ça sympa les personnes qui partages pas à pas l’avancement de leur projet.

Donc en résumé :

  • Le serveur410 est en ligne
  • Il n’y a pas grand-chose sur le site
  • Le site va se remplir progressivement (tu seras tenu au courant)

@+, Orel

Aaaah l’organisation…

Salut,

J’ai commencé à bosser sur le site de serveur410 🙂

Donc je devrais avoir quelque chose à te montrer extrêmement prochainement.

Comme j’ai envie que ce site réussisse, j’ai aussi décidé de revoir mon organisation personnelle.

Et j’ai l’impression de m’être rendu compte d’un truc :

Il faut vraiment prendre le temps de s’organiser.

Si je dois prendre du temps pour noter en détail, étape par étape, comment aborder une tâche, alors il faut que je le fasse.

Ça vaut mieux que de jeter une tâche abstraite dans ma todo list.

Parce que quand mon cerveau va voir une tâche abstraite dans ma todo list, il va faire “Ok, allons plutôt faire n’importe quoi sur internet, et peut-être que cette tâche sera plus facile”

Ce qui n’arrive évidemment pas.

Alors que si je prends bien le temps de noter étape par étape une grosse tâche, mon cerveau ce dit “Ok, il faut que je commence par ça”

Et ça marche beaucoup mieux.

De manière générale, c’est ce que j’ai constaté dans l’organisation :

  • On ne peut pas travailler longtemps.
  • On ne peut pas faire beaucoup de choses chaque jour.
  • Il faut prendre le temps de s’organiser parce que ça peut en faire gagner énormément.
  • On veut trop souvent faire trop, trop vite.
  • Il vaut mieux être régulier et faire un peu chaque jour dans une direction définie.

@+, Orel.

À propos de toi…

Salut,

Je n’ai pas grand chose à te dire aujourd’hui, alors je te propose un truc :

Partage-moi le projet sur lequel tu bosses actuellement.

Ça peut être un site web, une application, un jeu etc…

Peu importe.

Ça peut-être même un truc qui n’est pas encore en ligne, dans ce cas, partage-moi ton idée, ton concept.

Même si tu penses que c’est bof, peu importe !

J’ai envie de savoir ce que tu fais 🙂

Partage-moi ça en commentaire ou répond à ce mail 😉

J’ai choisi le nom !

Salut,

Juste pour te dire que j’ai choisi le nom du site :

Serveur410

Voilà le pourquoi du comment du nom :

Quand une page internet n’est plus jamais disponible, qu’il n’y a même plus de redirection vers elle, il y a un code HTTP qui s’affiche : 410 Gone.

Le Serveur410 n’existe plus sur les radars d’internet, il a été oublié, perdu, ou même détruit – enfin c’est ce qui est pensé – en réalité, sa petite diode lumineuse affaiblie est toujours allumée, juste ce qu’il faut pour qu’il soit découvert.

Ce serveur stocke quelque chose qui n’existe plus dans le monde actuel, alors si ça te parle, tu peux t’y connecter et l’enrichir avec les autres personnes qui sont déjà en ligne dessus.

Alors, ça te plaît ?

Tu ne devrais pas accepter ça

Salut,

Il y a des tas de trucs qui nous paraissent normale sur internet, mais qui ne devraient pas.

Par exemple :

Tu veux acheter un ebook

On te demande de créer un compte avec Nom, Prénom et Adresse Mail.

Ça devrait nous choquer.

C’est comme si tu allais dans une librairie et quand tu arrives à la caisse pour payer ton livre, la libraire te demande ton Nom, ton Prénom, et ton Adresse Mail.

C’est bizarre.

Pourquoi j’aurais besoin de donner ces informations pour acheter un livre ?

Alors, oui, ça peut avoir un intérêt, pour pouvoir retrouver ces commandes au même endroit, et pouvoir re télécharger ces livres.

Déjà, je suis pas sûr qu’on est besoin de toutes ces informations pour pouvoir faire ça.

Par exemple, tu peux créer un compte avec le VPN Mullvad sans donner aucunes informations, et pourtant tu peux gérer des informations liées à ton compte (genre gérer tes clés wireguard)

Et puis même si ce n’était pas possible, je devrais pouvoir avoir le choix.

Je devrais pouvoir avoir le choix de créer un compte, ou de juste payer mon livre sans créer un compte.

Comme si j’allais dans une librairie et que je payais en cash un livre.

Là, tu vas peut-être me dire que la plupart des librairies en ligne utilise des systèmes tout fait pour leur site internet, et qu’ils ne peuvent pas personnaliser ça.

Peut-être, mais c’est grave.

“Le système a été conçu comme ça, donc désolé c’est comme ça”

Du coup, c’est plus un outil.

C’est un système qui nous impose ça manière de fonctionner.

Et ça ne devrait pas être le cas.

Un outil devrait toujours pouvoir se moduler en fonction de ce que l’on veut.

Dans notre société où tout un tas de nos usages passe par du numérique, on devrait comprendre ça.

Un système qui va contre ces usagers, ça peut aller de conséquence chiante à désastreuse.

On ne devrait pas accepter ça.

On ne devrait pas accepter que “parce que ça a été conçu comme ça, alors il faut l’utiliser comme ça, même si ça ne te plaît pas”

On ne devrait pas avoir une sorte de favoritisme pour le numérique et lui pardonner ce genre de chose.

On n’accepterait pas d’acheter un livre papier fournis avec un cadenas et une clé, que tu ne pourrais pas prêter à tes amis et la libraire t’avertirait que si tu prêtes le livre avec la clé à un ami, tu serais passible de poursuite judiciaire.

On n’accepterait jamais ça dans le monde physique.

Et pourtant ça ne pose problème à personne dans le numérique.

On te vend des livres avec des DRM qui t’empêche de prêter le livre à tes amis, et même de pouvoir le lire sur ta liseuse sans au préalable l’avoir enregistré auprès d’une entreprise qui s’appelle Adobe.

Et on accepte ça.

On ne devrait pas.

@+, Orel.

Nous sommes des collectionneurs

Salut,

Est-ce que tu as déjà lu un livre dans lequel l’auteur recommandait des ressources pour approfondir le sujet (livre, conférence, articles…) ?

Et est-ce que tu t’es dit “trop cool, il faut que je regarde ça !” ?

Et ensuite tu n’as jamais pris le temps de consulter tous ça ? (tu étais déjà passé au livre suivant)

Est-ce que tu as déjà vu un article qui avait l’air super intéressant, que tu as mis de côté pour lire plus tard, et que tu n’as finalement jamais lu ?

Moi oui.

Et je me rends de plus en plus compte de cette distraction, et de ces effets négatifs.

Avant, quand on n’avait pas internet, ou quand on n’avait pas accès à internet facilement, et qu’on avait un excellent livre entre les mains, on “rentabilisait” à fond le livre.

On le lisait en long en large et en travers.

On lisait toutes les notes.

Avant de passer à un autre livre.

Ça nous permettait de rentrer en profondeur dans un sujet. Pas juste de le survoler.

Aujourd’hui, comme on peut avoir accès à 10 000 livres excellents, on ne fait plus l’effort de prendre le temps de vraiment parcourir un livre.

Du coup, c’est comme si on commençait à plonger et qu’on s’arrêtait à 2m sous l’eau, avant de remonter à la surface. Encore et encore. Sans jamais toucher le fond ou même s’en approcher.

Pareil pour les articles.

Avant, on voyait un article intéressant, on le lisait.

Ou on le mettait de côté pour plus tard et on le lisait.

Maintenant, comme il y a 10 000 articles intéressant à notre disposition on se contente de les collectionner, sans les lires.

On est comme des chasseurs Pokémon qui cherchent les meilleurs livres, les meilleurs articles, mais juste pour les collectionner, pas pour les lires.

Où alors quand on les lit, on n’essaye de les lires le plus rapidement possible, pour pouvoir en ingurgiter le plus.

Un peu comme les personnes qui écoutent les podcasts en vitesse 1,5x ou 2x .

Je pense pas que plus tu consommes, plus tu es informé dans ton domaine.

Je pense au contraire, qu’il faut se limiter à peu de sources, mais des sources de qualité, et surtout des sources que tu vas prendre le temps de consulter.

Je pense qu’il faut qu’on apprenne à utiliser internet.

Pourquoi on n’aurait pas à apprendre à l’utiliser ?

C’est récent.

Et la rapidité de notre ordinateur, de notre connexion internet et la profusion de contenu et encore plus nouvelles.

Je pense que tous ça est une bonne chose.

C’est juste qu’il faut qu’on apprenne à l’utiliser.

Une fois qu’on aura appris, on en sortira mieux informer qu’avant internet.

Pour l’instant on est juste des collectionneurs.

@+, Orel.

Ça peut vraiment donner un truc cool

Salut,

Quand je pense au site que l’on va avoir, je me dis que ça va vraiment être très cool.

Enfin un endroit pour des créateurs indépendants, qui sont attachés à leur liberté et à celle de leurs utilisateurs !

Imagine ce qu’on peut faire en se réunissant.

On va pouvoir partager nos expériences.

Se donner de l’aide.

Pouvoir se partager des ressources précieuses (outils, lecture…)

Et puis pouvoir apprendre, se documenter.

C’est à la fois une école et un espace d’échange.

Bon, j’aime pas trop le terme école.

Mais tu auras un endroit où tu vas pouvoir apprendre à construire, promouvoir, et gagner ta vie avec ton projet. Tous ça en respectant tes valeurs.

C’est pour ça que j’avais proposé le nom “Le Squat” ou “SquatValley”

Parce que ça se rapproche plus d’un squat que d’une école.

Il n’y a pas de prof, qui est le maître universel de la connaissance sur ce site.

Juste des personnes qui partagent leurs connaissances, que tu peux enrichir et remettre en questions.

On a des valeurs communes, mais on est différents, c’est pour ça qu’il aura toujours une place pour le débat et la discussion.

Ça va être un endroit cool sur internet, d’apprentissage, de discussion et d’entraide.

Avec des personnes qui se rassemblent autour des valeurs de libertés, d’indépendance et de créativité.

Ça peut vraiment donner un truc cool.

Ça va dépendre de mon travail, mais ça va aussi dépendre de toi.

Je ne peux pas faire de communauté tous seul. Une communauté c’est plusieurs personnes.

Alors, n’hésite pas à partager, à me donner des idées, à discuter etc…

D’ailleurs, tu peux toujours de donner ton avis, sur le choix du nom, soit par mail, soit par commentaire.

Hier, j’ai commencé à faire une maquette graphique du site.

Je veux un site simple.

Il n’y aura probablement aucunes images sur la page d’accueil.

Juste des liens.

Je veux un site rapide, qui aille à l’essentiel.

Juste de la valeur brute, sans artifice.

@+, Orel.

Ce site pour louer des voitures est ouf

“Je suis Ling et je travaille sur Internet, je vis même à l’intérieur de mon site web.
La plupart des sites web d’entreprises sont terribles.
Je dis qu’un site web doit être constamment organique, vivant, fluide, évolutif et surtout il doit avoir une personnalité. Si ce n’est pas le cas, il est mort.”

Il y a quelques jours un lecteur a laissé un commentaire avec l’adresse d’un site… assez… ouf

Ce site c’est LINGsCARs

C’est un site qui te permet de louer des voitures en Angleterre.

Et ça ferait faire un AVC à n’importe qu’elle UX/UI designer.

Par où commencer ?

Le site est ultra chargé.

Tu as des trucs animés partout.

Il y a tout un tas de couleurs flashy.

Du texte et des photos partout.

Des trucs à cliquer partout.

Et même le background du site est ultra chargé !

Mais il y a quelque chose d’unique avec ce site : c’est qu’il a une personnalité.

Ling, la personne qui gère cette concession et ce site web, est une femme chinoise qui a immigré en Angleterre (après des études de Chimie en Finlande)

Tu vois qu’elle est totalement passionnée par fournir la meilleure expérience possible à ces clients.

Elle essaye d’être la plus rapide, la moins chère, la plus complète, bref, elle essaye d’avoir le meilleur endroit pour louer une voiture en Angleterre.

Et ça passe en partie par son site web.

Ling à un gros avantage par rapport à ces concurrents : elle sait développer un site web.

Du coup, elle peut faire un site extrêmement utile et fun.

Elle décrit souvent les sites des concessions concurrents comme ennuyeux, et qui présentent souvent des informations (prix, disponibilité) périmés.

Elle, elle vit à l’intérieur de son site web.

Elle est toujours branchée dessus.

Donc toutes les informations présentées dessus sont fraîches.

Tout est extrêmement personnalisé.

Ce n’est pas un template WordPress corporate qui a été customisé.

T’accroches ou t’accroche pas, mais tu peux pas nier que le site web à un truc par rapport aux autres.

Il y a tellement de choses sur ce site, que je crois que tu peux le parcourir des heures.

C’est ce genre de sites que j’aime bien.

J’aime bien les sites qui sont faits par des personnes qui s’expriment sans essayer de suivre les codes actuels.

C’est sincère, pas un site aseptisé créer par un mec de San Francisco ou par une agence web lambda.

Je te laisse avec cet article qu’a écris Ling à propos de sa vision des sites web.

@+, Orel.

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger