Ceci est une surprise

Salut 🙂

Imagine un endroit où on se rassemble entre créateurs.

Où on peut tous ensemble se tirer vers le haut.

Où on peut s’aider à faire la promotion de nos projets respectif.

Où on peut s’aider sur nos différents problèmes techniques.

Où on peut discuter de nos dernières lectures.

Où on peut partager les dernières ressources utiles qu’on a découvert.

Où on peut débattre de sujet de fonds.

Une communauté qui peut t’aider à construire, faire découvrir, et pourquoi pas monétiser ton projet.

Bref, une communauté où on se sent bien, ou on peut partager, discuter, et s’entraider avec des personnes qui sont confrontés aux mêmes problématiques que toi. (et où on peut se détendre aussi)

C’est cette communauté que je te propose de créer !

Je compte sur toi pour rejoindre ce forum et participer. (parce que oui, tu es le/la bienvenue)

Car, surprise : c’est déjà en ligne.

Alors oui, oui, c’est encore un peu vide (franchement vide) parce que ça vient d’être mis en ligne.

Mais ça va se remplir !

Tu peux déjà commencer à ouvrir une nouvelle discussion pour demander de l’aide, ou partager ce que tu as envie de partager 😉

Un peu plus à propos de l’outil que j’ai utilisé :

Le forum tourne avec Agorakit, et pour l’instant, je trouve ça franchement bien.

C’est un outil libre, développé par Philippe, qui Oh comble du hasard fais partie de notre forum (c’est pas du tout un hasard, je l’ai totalement invité)

Tu as juste besoin d’un pseudo, d’un mail et d’un mot de passe pour t’inscrire.

Si tu as peur de ne pas pouvoir être actif/trop présent :

Tu peux directement recevoir par mail les discussions du forum (à la fréquence que tu veux, jour, semaine…)

ET tu peux même répondre directement aux discussions depuis ta boite mail !

C’est franchement un bon outil pour s’organiser avec son groupe ou son collectif sans passer par Facebook.

Bon que te dire de plus ?

On t’attend !

Bâtissons notre communauté !

Le Fediverse et petite pause

Salut 🙂

Tu as sans doute entendu parler du fediverse…

Ou de Mastodon.

Mais tu n’as pas très bien compris qu’est-ce que ça faisait, quel était l’intérêt, comment ça fonctionnait…

Alors déjà, le fediverse est bien plus grand que Mastodon.

Il y a aussi des réseaux sociaux comme YouTube ou Instagram sur le fediverse (enfin des alternatives à YouTube et Instagram ^^)

Et le fediverse est certainement l’avancée la plus aboutie pour l’évolution du web sociale aujourd’hui.

Ce qui amène plein de nouveauté et de challenge.

Donc, j’ai écrit un article.

J’ai essayé d’expliquer ce qu’était le fediverse.

Quels sont les avantages.

J’ai répondu aux questions que tu pourrais te poser.

Et j’ai exploré comment tu pouvais t’en servir entant que créateur.

Tu peux lire l’article ici.

Sur une autre note, tu as peut-être vu que tu n’as pas reçu de mail depuis quelques jours.

C’est parce que j’ai besoin de faire une petite pause pour me concentrer sur serveur410.

Je dois me concentrer sur la rédaction d’article et sur la promotion.

Et ça prend du temps et de l’énergie.

Le mail quotidien me distrait trop.

Donc j’ai décidé de faire une petite pause le temps d’éponger un peu le travail que j’ai à faire sur serveur410.

Je sais pas trop quand je vais reprendre.

Je t’enverrai quand même un mail de temps en temps pour te tenir au courant de l’avancée et pour t’avertir de la sortie d’un nouvel article.

Ou si j’ai particulièrement envie de dire un truc :p

Voilà, c’est tout ce que j’avais à te dire.

Je te recommande de lire l’article sur le fediverse.

@+, Orel.

PS : Si tu as des noms de créateurs, d’association qui sont dans notre état d’esprit et que tu aimes bien, partage-les moi ça pourrait m’aider pour faire connaître serveur410 😉

Comment faire connaître ce carton ?

Salut,

Serveur410 est comme un carton

Et moi, je me balade sur le web, sur les réseaux sociaux et je découvre des trucs.

Je découvre des trucs sur la décentralisation, sur la vie privée, sur l’indépendance etc…

Quand un sujet m’intéresse, que je pense qu’il a du potentiel, je le creuse.

J’en fais un article que je mets dans ce carton.

Toi tu peux ouvrir ce carton et fouiller dedans.

Il y a un peu de tout, il y a des choses qui t’intéresse plus ou moins, mais globalement c’est dans ton état d’esprit.

La deuxième étape pour ce carton, c’est que les gens puissent se réunir autour.

Qu’ils puissent eux même ajouter des ressources, des articles etc…

Qu’ils puissent discuter, échanger, s’entraider.

Pour ça, il faut faire venir des personnes autour de ce carton.

C’est en partie ce sur quoi je réfléchis en ce moment.

Voilà mon idée du moment :

Je publie encore 2 articles sur serveur410 et je commence à faire de la promo.

Je vais faire une liste de créateurs dans notre état d’esprit et je vais leur envoyer un mail.

Je vais leur dire qu’il existe un site où on peut se réunir entre créateurs qui veulent explorer les manières d’utiliser et de produire des choses éthiques à l’âge de la technologie numérique.

Et que s’ils veulent nous rejoindre, qu’ils fassent signe.

Normalement, je devrais avoir assez des personnes intéressées pour que je puisse ouvrir un forum et qu’il y est de l’activité dessus.

(je n’ai pas envie d’ouvrir un forum pour qu’il reste vide)

C’est manuel, ça va prendre un peu de temps, mais ça peut marcher 🙂

Qu’est-ce que tu en penses ?

Tu as d’autres idées de manière dont promouvoir serveur410 ?

Je t’écoute !

@+, Orel.

Bonjour, je viens pour le fediverse…

Salut 🙂

Tu connais le fediverse ?

C’est un des trucs les plus prometteurs pour construire un nouvel internet.

Et c’est aussi très utile pour nous créateurs.

Je vais écrire un article pour expliquer le fonctionnement du fediverse, son intérêt pour les créateurs etc…

Alors :

  • Si tu as des ressources (podcast, conférence…) que tu trouves particulièrement intéressante sur le sujet.
  • Si tu as un service, une instance que tu fais tourner sur le fediverse.
  • Si tu adores le fediverse et que tu as envie de partager ton expérience.

Ça m’intéresse !

Partage-moi ce que tu fais, partage-moi des liens, partage-moi ton expérience etc…

Tu peux directement répondre à ce mail, ou laisser un commentaire.

N’hésite vraiment pas !

@+, Orel.

Il faut que TOUT LE MONDE soit sur…

Quand tu dis “il faut que tout le monde utilise Mastodon pour que ça soit vraiment une vraie alternative à Twitter”

Ou “il faut que tout le monde utilise Friendica pour que ça soit une vraie alternative à Facebook”

Ou “il faut que tout le monde utilise Signal pour ça soit une vraie alternative à Messenger/What’s App”

Ce que tu dis en fait c’est “il faut que les personnes qui m’intéressent soient sur Mastodon”

Ou “il faut que mes amis soient sur Friendica”

Ou “il faut que mes amis soient sur Signal”

Parce qu’en réalité, tu t’en fous de tout le monde.

Tu n’as pas envie de suivre tout le monde sur Mastodon, d’être ami avec tout le monde sur Friendica, de discuter avec tout le monde sur Signal.

Tu as envie de pouvoir suivre des personnes qui t’intéressnte ou communiquer avec des amis.

Est-ce qu’il a des personnes intéressantes sur Mastodon ?

Oui, plein !

Est-ce que c’est possible de faire venir tes amis sur Friendica/Signal ?

Peut-être.

En tous cas, ça parait beaucoup moins impossible que de dire que “TOUS LE MONDE doit être sur Mastodon/Friendica/Signal”.

On passe d’avoir besoin de “tout le monde”

À “quelques amis” ou “Quelques personnes intéressantes”

C’est tout de suite beaucoup plus faisable.

La masse critique nécessaire, c’est ça, quelques personnes.

@+, Orel.

Comment changer la société, un domaine… ?

Je vois beaucoup de créateurs qui veulent créer un changement.

Un changement dans le monde, dans la société, dans un domaine, dans une pratique…

Ils veulent changer quelque chose qui est déjà établie.

Un statu quo.

Comme j’essaye de changer la manière dont on crée des sites web, applications…

Mais on ne change pas le monde tous seul. Ni un domaine. Ni une pratique.

Commencer par faire toi-même ce qui est en accord avec tes valeurs, c’est très bien.

Ensuite il faut propager ton idée.

C’est ce qui va permettre à d’autres personnes d’adopter ton idée, de l’utiliser, de lutter, d’œuvrer pour elle, et de la diffuser à leur tour.

C’est comme ça que le changement se crée.

Et pour propager ton idée, il faut une communauté.

Construire une communauté, c’est pas tout le temps intuitif.

Dès fois, on en crée une sans s’en rendre compte.

Dès fois, on voudrait en avoir une, mais on ne sait pas comment faire.

Et dès fois, on aurait besoin d’une, mais on ne le sait pas.

Créer une communauté fait peur aussi.

On a peur d’endosser le rôle de leader. D’ailleurs est-ce qu’il y a vraiment besoin d’un leader ?

Tu n’es pas quelqu’un de charismatique, avec un grand sourire, qui a une confiance sur-boosté…

Alors… leader ? Non, merci.

J’ai lu le livre “Tribus” de Seth Godin.

Et j’en ai fait un résumé.

Dans ce résumé, tu as les réponses aux questions que tu te poses (du moins, j’espère ^^)

Tu vas comprendre pourquoi est-ce qu’il faut que tu crées une communauté.

Comment la créer. (ça ne demande pas d’argent)

Et qu’est-ce qu’un leader (c’est loin de l’idée que l’on s’en fait) et pourquoi c’est nécessaire.

Si tu veux créer un changement, je te conseille vivement de lire :

Lire le résumé sur serveur410

@+, Orel.

Tu as déjà le choix

Est-ce tu veux enrichir des entreprises ?

Participe à des silos comme Facebook, Twitter… qui enferment la richesse créée par leurs utilisateurs dans leur système, sans la partager.

Utilise la propriété intellectuelle et les brevets pour faire en sorte que les inventions produites par ton entreprise ne puissent bénéficier qu’à elle seule et à personne d’autres.

Ou est-ce que tu veux enrichir la société ?

Participe à des bases de donnée ouverte comme Wikidata, Wikipedia.

Participe à des réseaux sociaux comme Mastodon, Pixelfed, Peertube qui s’appuient sur la fediverse.

Ne garde pas tes inventions pour toi, partage-les.

Est-ce que tu veux enrichir un être humain ?

Protège tes livres avec des copyrights.

Ou est-ce que tu veux enrichir tous les être humains ?

Utilise le Copyleft, le Creative Commons.

Est-ce que tu veux vivre dans une société de surveillance, de contrôle et de censure ?

Installe Google Analytics sur ton site, oblige tes utilisateurs à s’inscrire uniquement avec Google ou Facebook…

Utilise les cloud d’Amazon et de Google.

Ou est-ce que tu veux vivre dans une société de liberté ?

Supprime ton trackers Google Analytics, gère toi-même ta base de données.

Utilise l’infrastructure d’un hébergeur indépendant.

Tu as déjà le choix.

Orel

Est-ce que tu le veux ?

Aujourd’hui le modèle de création de premier choix, c’est les startups.

Face à ça, il existe un modèle alternatif.

Un modèle alternatif, composé de créateurs qui :

Au lieu de se concentrer sur la croissance à tout prix, se concentrent sur créer quelque chose de positif.

Au lieu d’essayer de devenir un monopole, essayent de proposer leur vision sans essayer de l’imposer à tout le monde.

Au lieu de collecter une tonne de données, préfèrent respecter ce qui ne leur appartient pas.

Ces créateurs-là existent.

Ce sont des personnes, des entreprises, des associations, des coopératives…

Mais on n’en entend pas parler.

On n’entend uniquement parler des startups.

Même ces créateurs entre-eux ne se connaissent pas.

Et ça c’est un problème.

On est déjà pas beaucoup, alors si en plus on s’entraide pas, ça devient vraiment compliqué.

Si on pense que notre modèle est un bon modèle, alors il faut essayer de construire un mouvement autour.

De faire en sorte que de plus en plus de personnes découvrent et adoptent ce modèle.

C’est pour ça que je crée serveur410.

Ce n’est pas mon site.

C’est notre site.

C’est un lieu où tu peux déjà commencer à contribuer pour faire avancer notre modèle.

Et bientôt les capacités d’entraide, d’échange et de partage, seront décuplés avec l’arrivée d’un forum.

On existe.

On a les outils pour nous connecter.

On a tout pour faire avancer notre cause.

Tu peux faire avancer ce modèle dès maintenant.

Le tout c’est de vouloir.

Est-ce que tu le veux ?

@+, Orel.

Avoir une communauté, un luxe ?

Pourquoi est-ce qu’il faudrait que tu crées une communauté ?

Je parle régulièrement de création de communauté ici.

Le dernier article sur serveur410 parle aussi de communauté.

Mais pourquoi ça ?

Avoir une communauté c’est un luxe.

Enfin, un luxe qui est accessible, parce que tout le monde peut créer une communauté aujourd’hui (merci internet)

Un luxe, parce que c’est beaucoup plus difficile d’être un créateur sans communauté.

Une communauté, ça te permet :

  • De communiquer (sincèrement) avec les personnes qui utilisent ta création.
    Certains ne jurent que par les datas, mais communiquer avec des personnes qui utilisent tous les jours ta création t’apprendra des choses qu’aucune data ne pourra te montrer.
  • De pouvoir lancer une nouvelle création super simplement.
    Si tu as déjà des personnes qui t’écoutent, qui aiment ce que tu fais, tu as juste à leur parler pour faire découvrir ta nouvelle création. Sans communauté tu dois recommencer le processus de promotion à chaque nouvelle création.
  • De facilité ta promotion.
    Tu vas devoir travailler pour rassembler des membres actifs dans ta communauté, mais une fois que tu les as, ces membres actifs vont recruter d’autres membres actifs, qui vont recruter d’autres membres actifs… Comme une boule-de-neige qui déferle une pente et qui devient de plus en plus grosse, sans que tu es à y mettre plus d’effort.
  • De contribuer à ton bonheur.
    Pouvoir échanger et partager avec des personnes qui ont le même centre d’intérêt que toi, se sentir compris, remplie ton quotidien de bonheur.

Voilà pourquoi tu devrais créer ta communauté.

C’est applicable à peu importe ce que tu crées un blog, une application, un jeu vidéo, un podcast…

Et non, tu n’as pas besoin d’être un leader charismatique, booster de testostérone et de confiance en soi pour avoir une communauté.

Je suis justement en train de lire un livre pour créer sa communauté et je vais publier un résumé sur le serveur410.

En attendant, si ce n’est pas déjà fait je te conseille de lire “la première partie“.

@+, Orel.

La technologie est-elle la réponse à tout ?

La technologie est tellement entrée dans nos vies, qu’on ne la questionne même plus.

C’est une évidence.

Quand on fait passer au numérique quelque chose, c’est forcément un pas en avant.

Et tous ceux qui disent le contraire sont des personnes qui s’attachent au passé.

“On ne peut pas arrêter une révolution déjà en marche”

Et pendant longtemps, j’ai aussi pensé comme ça.

Maintenant, mon point de vue est plus critique.

Déjà, je pense qu’il y a une bonne partie de cette manière de penser qui nous vient de la Silicon Valley.

Les élites de la Silicon Valley, veulent créer le futur.

Le futur qu’ils ont choisi.

Donc, c’est assez facile de dire “La révolution est déjà en marche, vous ne pouvez pas l’arrêter. Point barre. Ne nous mettez pas de bâton dans les roues”

Bon, déjà, je pense que dans une démocratie on devrait pouvoir choisir ensemble du futur qu’on veut.

Et pas laisser une minorité nous dire c’est comme ça et pas autrement.

(Pour quelle raison on ne pourrait pas dire non à une “innovation” proposée ?)

Et ensuite, il faut comprendre que dans la Silicon Valley, la technologie est devenue une religion.

Au même titre que le Christianisme ou l’Islam.

La technologie est la réponse à tout. Point.

Si tu ne crois pas à ça, alors tu es rejeté et traité comme quelqu’un d’un autre temps, qui ne veut pas créer un monde meilleur. (pas super ouverte comme religion en plus)

(petite recommandation de lecture sur le sujet : The Valley (c’est en français en plus) )

Personnellement, je ne suis pas religieux.

Et je n’ai pas envie de croire en une religion.

Je ne vois pas pourquoi la technologie serait la réponse à tout.

Et je ne vois pas pourquoi on devrait imposer la technologie à tout le monde.

La technologie est un outil qui doit nous servir pas nous contrôler, nous faire perdre du temps etc…

Il y a encore des tas de personnes qui n’arrivent pas bien à utiliser un ordinateur ou internet.

Pour certaines personnes, c’est un problème d’apprentissage, et elles seront contentes d’utiliser ces outils une fois qu’elles auront appris comment faire.

Mais pour d’autres personnes, c’est simplement quelque chose qui ne leur plaît pas (et elles sont souvent bien plus rationnelles sur les risques que la technologie numérique pose, que des personnes qui travaillent dessus)

Et on force ces personnes à rentrer dans une société toujours plus numérisée.

Je ne suis pas religieux et je n’aime pas la dictature ou l’autoritarisme.

Alors, je pense que c’est bien de questionner le pourquoi du comment de la technologie numérique.

Est-ce qu’on en a vraiment besoin dans ce cas précis ?

Pourquoi ?

Quels sont les problèmes que ça résout et quels sont les problèmes que ça pose ? (les problèmes accompagnent toujours une solution)

Est-ce que ça vaut vraiment le coup ?

@+, Orel.

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger